CFA > Nos formations > Métiers du service > Métiers de fleuriste

Métiers de fleuriste

Quelques repères sur le profil

  • Vous êtes attiré par les végétaux, les fleurs, mais aussi par le commerce.

  • Vous aimez l’artisanat, être en contact avec le produit de votre travail, vous avez plaisir à associer les lignes, les couleurs et les volumes, vous êtes capable de concentration et de méthode pour réaliser un travail à la fois technique et esthétique, vous avez des qualités relationnelles et du goût, vous savez vous montrer accueillant(e), disponible et à l’écoute des besoins de votre clientèle.

  • Vous êtes soigneux, habile de vos mains, précis, organisé, vous attachez de l’importance à l’ambiance visuelle, aux éléments de décoration, à la créativité.

  • Vous aimez également entretenir les plantes et les végétaux, les connaître, les soigner.

Quelques repères sur le métier de fleuriste

  • Le fleuriste travaille dans une boutique qui est à la fois un atelier de production et un magasin.

  • Son travail couvre toute la continuité des opérations de choix, achat et soins des fleurs et plantes, puis de préparation et fabrication : installation, nettoyage des zones de travail, réalisation des compositions florales, des bouquets ronds, des compositions décoratives, des couronnes, des décors…

  • Il a également une activité commerciale complète : achat des végétaux, réception des commandes, accueil du client, vente, vente en ligne, transmission florale, livraison, facturation, gestion, management …

  • Le fleuriste propose à sa clientèle des compositions déjà préparées, mais il accompagne également les évènements de la vie - mariages, baptêmes, décès – et les fêtes communes – Toussaint, Noël, Saint-Valentin, Fête des Mères…

  • Son activité va parfois au-delà des prestations de vente en boutique : il est aussi décorateur, et peut créer des compositions végétales pour des manifestations publiques ou des évènements particuliers.

Art floral : les formations
Schema fleuriste

Art floral : artisanat et art, un métier de création

Le métier de fleuriste relève à la fois du domaine du commerce et du domaine de la production artisanale, mais exige également des qualités artistiques indéniables dans ses déclinaisons les plus abouties.

Le fleuriste peut se transformer en artiste, en alliant à une technique rigoureuse la fantaisie, la créativité, le goût des couleurs et des formes, le sens du spectacle…

Et ensuite ?

  • Vous êtes un professionnel reconnu, diplômé, compétent…

  • Après le CAP, vous pouvez choisir l’insertion professionnelle immédiate, ou poursuivre votre formation en Brevet Professionnel, pour une meilleure qualification.

  • Après le BP Fleuriste, vous pourrez continuer à évoluer grâce aux formations de branche, vous pourrez passer des concours, et préparer un Brevet de Maîtrise qui fera de vous un artisan confirmé…

  • Vous pourrez peut-être, un jour, créer votre entreprise et investir vos talents dans des propositions personnelles à la fois commerciales et artistiques.

Get the Flash Player to see this video.
Mon métier : fleuriste