CFA > Nos formations > Métiers du service > Métiers de l'esthétique

Métiers de l'esthétique

Quelques repères sur le profil :

  • Maquillage, ongles américains, UV, « reloocking », tendance : vous aimez les couleurs, la beauté, la mode, les formes et la forme, vous êtes habile de vos mains, soignée, soigneuse, méthodique, accueillante, courtoise et capable de douceur, vous aspirez à donner du bien-être et à restaurer ou entretenir l’image de soi des clients…

  • Vous aimez également le commerce, la gestion d’une clientèle, les produits, la parfumerie, les marques, vous vous intéressez à l’organisation d’un Institut. Vous souhaitez évoluer dans un métier qui se renouvèle régulièrement, en fonction des technologies, des modes et des styles.

  • Vous avez un niveau de culture générale correct, vous vous exprimez bien, vous soignez votre présentation, vous êtes à l’aise dans un univers calme, feutré, luxueux.

 

Quelques repères sur le métier :

L’esthéticienne travaille le plus souvent en Institut, dispensant des soins en cabine, mais aujourd’hui le métier s’implante dans une variété importante de lieux, tous dédiés au bien-être et à la beauté : parfumeries ou salons de coiffure jumelés à un institut, parapharmacie, centres de massages, centres de thalassothérapie ou balnéothérapie, complexes sportifs ou hôteliers, mais aussi soins à domicile …

A la fois traditionnel et innovant, le métier d’esthéticienne est varié : la gamme de soins proposés peut être importante, les techniques complexes et raffinées, permettant de développer des compétences personnelles.

L’activité de l’esthéticienne s’organise autour de plusieurs tâches : préparation, entretien des zones de travail et des appareils, prise en charge des client(e)s, de l’accueil jusqu’à la conclusion de la prestation, puis réalisation des soins, conseil… Elle gère les commandes, les livraisons, l’équipement, les finances, le personnel … Enfin, elle effectue des ventes de produits et accessoires.

L’esthéticienne est pour la cliente un interlocuteur privilégié, qui travaille dans une relation de proximité et d’intimité très fortes. Elle participe au mieux-être de la cliente et à l’expression de sa personnalité. Elle la conseille, l’aide à formuler sa demande et à valoriser son apparence.

Quelques repères sur la filière de formation en Esthétique :
Schema esthétique

Et ensuite ?

Vous êtes une professionnelle expérimentée et diplômée, bien positionnée sur l’emploi.

Du CAP au Brevet Professionnel, vous pouvez tenter le BTS, dans un autre établissement.

Des carrières très diversifiées peuvent être initiées : certaines d’entre vous choisiront l’institut traditionnel, d’autres le centre de thalassothérapie ou encore la vente en parfumerie ou cosmétique, certaines voudront travailler en milieu hospitalier, ou à domicile, et les plus artistes tenteront peut-être leur chance dans les carrières du maquillage de scène, de plateau ou de théâtre…

Vous pourrez également créer votre entreprise dans quelques années, et, qui sait, former des jeunes esthéticiennes !

Attention :

  • Pour exercer le métier d’Esthéticienne et dispenser des soins esthétique, une personne doit être obligatoirement titulaire du CAP Esthétique – Cosmétique – Parfumerie.

  • Pour ouvrir un Institut, il est donc indispensable d’être en possession du CAP Esthétique-Cosmétique,  mais il est fortement conseillé d’être titulaire du Brevet Professionnel Esthétique-Cosmétique-Parfumerie.